Les Cosaques du Bandolou

Forum relatant la vie et les péripéties des cosaques du Bandolou
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la fiabilité des tanks italiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cedric mas
Serdiouk : Kazak mercenaire engagé par l’Hetmanat


Messages : 176
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 44
Localisation : Planète Mars...

MessageSujet: la fiabilité des tanks italiens   Lun 14 Avr - 13:58

C'est une de ces questions sur lesquelles beaucoup de légendes circulent...

Tout d'abord, pour replacer le débat, il faut savoir que l'attaque de la France en train de s'effondrer le 10 juin 1940 par l'Italie a rendu ce pays très impopulaire dans le modne entier, et a créé un ressentiment important notamment dans la population française, suite à ce "coup de poignard dans le dos" (ressentiment qui expliquera certaines pratiques criminelles du CEF en Italien en 43-44).

En outre, les allemands n'aimaient pas les italiens après leur "trahison" de septembre 43, et même avant (ils les désignent régulièrement comme responsables de leurs propres échecs).

Bref tout cela fait que l'image de l'armée italienne n'est pas très positive dans l'esprit de la majorité des historiens et des passionnés.

La réalité est plus complexe.

Mussolini a précipité son pays dans une guerre alors qu'il n'était pas prêt (la guerre était prévue pour 1943) et alros qu'il n'en avait pas les moyens financiers (les guerres d'Ethiopie et d'Espagne ont épuisé les finances italiennes) ni industriels.

Enfin, autre élément important, cette guerre est impopulaire chez les italiens, puisqu'elle signifie attaquer les Alliés traditionnels (français) et aider l'ennemi héréditaire (les allemands qui se considèrent comme supérieurs aux italiens).

Lors de la déclaration de guerre décidée seul par Mussolini, convaincu que la guerre sera courte et qu'il suffit surtout d'être présent du coté des vainqueurs à la table des négociations qu'il imagine pour l'été 40, l'Italie n'a que très peu de tanks.

Les tankettes L3 sont des petites chenillettes datant de 1933 et 1935, modernisées en 1938 mais qui sont totalement dépassées et relèvent de la même catégorie que le Bren Carrier anglais, l'UE française ou le Pz I. Même le vénérable FT-17 est mieux armé !

Des engins dépassés mais très fiables pour leur époque (1935). Sauf qu'en 1940, ils ont tous des milliers de km au compteur et vont donc tomber régulièrement en panne.

Les premiers vrais chars engagés (je laisse de coté les vieux Fiat 3000, version italienne des FT-17) sont les M11/39, char de transition et de test dont la production n'est lancée que parce que les italiens n'ont rien d'autre... Un canon en casemate, une tourelle avec mitrailleuse, et une fiabilité déplorable feront de sa carrière une lente descente aux enfers...

Il y eut ensuite le M13/40, char sous-motorisé et dont le blindage est trop fragile (voire dangereux pour l'équipage, avec ses boulots projetés à l'intérieur de l'habitacle).

C'est un bon char pour l'époque, et face aux anglais.

Sa fiabilité n'est pas mauvaise en théorie. Le problème c'est que pour renforcer son blindage (question de survie), les italiens vont le couvrir de patins de chenille, sacs de sable (outre les impédimentas dont tous les véhicules sont couverts dans le désert) qui épuisent son moteur trop faible... d'où des pannes à répétition.

Les italiens vont tenter deux modernisations : M14/41 et M15/42 qui ne vont rien changer au problème (rapport poids/puissance).

En 1942, ce tank est dépassé et reste en première ligne parce que son remplaçant plus moderne est encore à l'étude (le P40). L'appareil militaro-industriel italien est en surcapacité et souffre des querelles entre les grands constructeurs...

Sur le terrain pourtant les M13/40 et M14/41 ne font pas mauvaise figure malgré leur nullité, et se montrent même au début d'El Alamein plus fiables que les Panzers ! (ils sont en revanche moins bons face aux Grants et aux antichars de 6 Pdr).

Pourtant, les chars italiens souffriront d'une mauvaise image en terme de fiabilité qui n'est pas réellement fondée.
Cette réputation vient d'une part des innombrables épaves laissées lors de la retraite de 40 (L3 antédiluviens et M11/39 nuls) puis des pbs rencontrés par les tankistes britanniques rééquipés en M13/40 qui vont perdre lors de la retraite devant la contre-attaque du DAK tous les M13/40 sans voir l'ennemi !

à mon avis cette réputation est infondée. Les tanks italiens étaient insuffisamment motorisés, mal équipés (pas de radio...) mais leur fiabilité n'était pas plus mauvaise que la moyenne des tanks de leur génération.

D'ailleurs, le chassis du M13 servira au semovente et les canons automoteurs italiens ne souffrent pas d'une telle réputation.

Il en est de même du L6/40, char léger assez nul au demeurant...

Contrairement aux idées reçues, les tanks italiens tinrent malgré des défauts et des faiblesses criantes, et ce jusqu'en juillet 42, après c'est la fin...

CM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afrikakorps.org
Theodoros
Starchy Kazak : Sous Hetman Kazak en pologne
avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 13/04/2008
Localisation : Aix en Provence

MessageSujet: Re: la fiabilité des tanks italiens   Lun 14 Avr - 21:27

Tout ça c'est bien joli, mais sur une table de jeu, ça donne quoi ?

A tester ....

_________________
"En guerre comme en amour, pour en finir, il faut se voir de prés."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cedric mas
Serdiouk : Kazak mercenaire engagé par l’Hetmanat


Messages : 176
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 44
Localisation : Planète Mars...

MessageSujet: Re: la fiabilité des tanks italiens   Mar 15 Avr - 10:49

Je pense que les règles dévaluent de manière injustes les unités de "fanteria carristi".

Si le matériel est médiocre, le moral et l'entraînement des gars étaient très bon (un peu comme les français...).

Et ils remportèrent un certain nombre de succès déterminants (Bir el Gobi, Kessel de Sidi Rezegh...).

Peut-on traduire cela sur une table ?

CM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afrikakorps.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la fiabilité des tanks italiens   

Revenir en haut Aller en bas
 
la fiabilité des tanks italiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etude fiabilité UFC
» Fiabilité de nos montures...
» Fiabilité de Suzuki?
» fiabilité des moteurs genesis..
» Fiabilité de votre 2.0 CRD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cosaques du Bandolou :: La vie du club :: Discussions historiques-
Sauter vers: