Les Cosaques du Bandolou

Forum relatant la vie et les péripéties des cosaques du Bandolou
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SUISSE ET ZOULOUS.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pzkarl
Starchines Ataman
avatar

Messages : 1329
Date d'inscription : 15/01/2009
Localisation : Dans le cosaqueland du bandolou

MessageSujet: SUISSE ET ZOULOUS.....   Sam 9 Oct - 11:06

Vu dans le journal suisse le Temps....

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/32b370dc-d31d-11df-9a9f-f74638ff4f21|0


Il était une fois samedi9 octobre 2010
Un Appenzellois de Berne vainqueur des Zoulous
Joëlle Kuntz

La bataille de Rorke’s Drift peinte en 1880 par Alphonse Marie Adolphe de Neuville. Le 22 janvier 1879, 4000 Zoulous sont repoussés par une centaine de soldats anglais aidés par le Suisse Christian Ferdinand Schiess. (Bridgemen Giraudon)
La bataille de Rorke’s Drift peinte en 1880 par Alphonse Marie Adolphe de Neuville. Le 22 janvier 1879, 4000 Zoulous sont repoussés par une centaine de soldats anglais aidés par le Suisse Christian Ferdinand Schiess. (Bridgemen Giraudon)

La bataille de Rorke’s Drift en 1879 est pour l’histoire militaire britannique un jalon glorieux de la conquête sud-africaine. Un caporal suisse y prit part aux côtés des Anglais avec un courage et une efficacité si remarquables que la Royal British Legion lui rend aujourd’hui honneur

L’histoire militaire se rit des modes et des idéologies. Les batailles qu’elle raconte apparaissent comme des événements immuables et factuels. Quoi qu’on puisse en penser a posteriori, elles ont eu lieu, ce sont des objets historiques réels, saisissables par la mesure du sang versé. Tant de morts d’un côté, tant de l’autre. Un vainqueur, un vaincu. Une bonne stratégie et une mauvaise. Chaque bataille reste comme un moment à part, crucial, provisoirement détaché des circonstances qui l’ont provoquée. On se souvient du nom, presque plus du motif. Marignan, Solferino, Waterloo, Kappel…

La bataille de Rorke’s Drift est pour l’histoire militaire britannique un jalon glorieux de la conquête sud-africaine. Pour les Zoulous qui l’ont perdue, elle marque le début de la fin de leur royaume. Un Appenzellois de Berne, Christian Ferdinand Schiess, s’y est trouvé mêlé du côté anglais. La section suisse de la Royal British Legion souhaite que cela se sache. Elle a approché le Musée des Suisses de l’étranger, au Château de Penthes, à Genève, afin que soit dressée une vitrine en son honneur. Celle-ci sera inaugurée le 14 octobre. Le clou en est une copie de la croix de Victoria (Victoria Cross) décernée au caporal suisse le 3 février 1880 à Pietermaritzburg, capitale du Natal, pour sa vaillance (gallantry) face à l’ennemi. Schiess est le premier non Britannique à avoir été décoré de la sorte, et le premier Suisse bien entendu. La Royal British Legion souhaite aussi que cela soit bien mis en avant.

On sait peu de choses sur Christian Ferdinand Schiess. Il est né le 7 avril 1856 à Berthoud où son père, venu d’Appenzell, travaille la pierre. Famille modeste. Des frères, des sœurs? Mystère. Selon une recherche de Benedikt von Tscharner, le président de la Fondation pour l’histoire des Suisses de l’étranger, le jeune homme s’embarque en 1877, à 21 ans, pour l’Afrique du Sud. Dans quel but? Veut-il s’embaucher comme soldat? On ne sait pas. Toujours est-il qu’il se retrouve dans une troupe auxiliaire de l’armée britannique, le Natal Native Contingent, composée d’Africains et d’aventuriers divers. Celle-là même qui est envoyée en janvier 1879 avec les forces du baron Chelmsford (6500 Anglais, 9000 Africains) se frotter aux 40 000 guerriers zoulous du roi Cetshwayo dont l’Empire britannique veut la soumission. La première bataille, à Isandlwana, est catastrophique pour les Anglais. On ignore si Schiess y a participé. Mais dans la deuxième, près de là, au lieu-dit Rorke’s Drift, une mission suédoise sur la Buffalo River transformée en dépôt et infirmerie, il est parmi la centaine de soldats qui repoussent 4000 Zoulous au terme de dix heures de combats féroces. L’histoire rapporte que, malgré un pied infecté, il tue plusieurs agresseurs à la baïonnette et ramène des camarades blessés à l’infirmerie. Un héros.

Sa bravoure ne serait pas arrivée jusqu’à notre temps si la guerre anglo-zouloue n’était célébrée comme un grand moment de l’époque victorienne; si une Société pour l’histoire de la guerre anglo-zouloue n’avait pas mis la bataille de Rorke’s Drift en exemple de la résistance militaire en situation désespérée; si des peintres comme le Français Alphonse Marie Adolphe de Neuville, élève de Delacroix, n’en avait pas illustré l’effroi.

Les médailles servant aux reconstructions historiques, celle de Schiess lui a valu un petit rôle dans un péplum cinématographique de 1964, intitulé Zoulou, avec Stanley Baker, Michael Caine et Richard Burton en narrateur. Un soldat anglais l’appelle «Dutschy». Il répond: «Je ne suis pas Hollandais, je suis Suisse.» Le film se termine par sa citation à la Victoria Cross.

Matériellement, une médaille militaire britannique est une piètre récompense pour un Suisse qui a faim, dans la province du Natal, à la fin du XIXe siècle. On retrouve Schiess famélique au Cap en 1884. Malgré ses demandes de soutien à l’autorité anglaise, il reste sans travail. En décembre, il est embarqué sur le HMS Seraphis pour être ramené en Grande-Bretagne. Le 14, il meurt au large de l’Angola. Il a 28 ans. Son cercueil est confié à la mer. Sa médaille échoue dans les tiroirs du Ministère britannique de la Marine, d’où elle ressort dans les années 1950. Elle est maintenant au Musée des Armées de Chelsea. Et sa copie à Penthes.

La guerre anglo-zouloue provoque la chute du gouvernement britannique. Elle met fin à la dynastie napoléonienne puisque le fils unique de l’empereur, Louis Napoléon, y trouve la mort. Le royaume zoulou est dépecé. Mais c’est un Zoulou, Jacob Zuma, qui préside aujourd’hui l’Afrique du Sud. Des milliers de touristes visitent chaque année Rorke’s Drif, où la Société pour l’histoire de la guerre anglo-zouloue finance un projet d’établissement zoulou traditionnel, avec musique, danse et artisanat, au profit de la communauté locale, restée pauvre mais sans rancune: l’un des siens, Lindizwe Dalton Ngobese, fait visiter le champ de bataille aux étrangers. Il est l’arrière-arrière-petit-fils de Sihayo ka Xongo, le vainqueur de Isandlwana, sur la rive d’en face. En juin, il était l’invité du prince Charles à l’inauguration du musée militaire de Cardiff. Une sensation. Un pub local a baptisé sa bière Rorke’s Drift.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc S
Starchines Ataman
avatar

Messages : 1354
Date d'inscription : 18/02/2009
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: SUISSE ET ZOULOUS.....   Sam 9 Oct - 11:50

A quand la figurine du "petit suisse" au sein de l'armée Anglaise ?

Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pzkarl
Starchines Ataman
avatar

Messages : 1329
Date d'inscription : 15/01/2009
Localisation : Dans le cosaqueland du bandolou

MessageSujet: Re: SUISSE ET ZOULOUS.....   Sam 9 Oct - 22:42

Faut pas taquiner José, il est capable de le faire ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc S
Starchines Ataman
avatar

Messages : 1354
Date d'inscription : 18/02/2009
Localisation : Toulon

MessageSujet: Re: SUISSE ET ZOULOUS.....   Dim 10 Oct - 0:16

Si cela peut l'inspirer !



Même s'il a un peu la tête en "fromage mou" !!

Le garde, pas José !

albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pzkarl
Starchines Ataman
avatar

Messages : 1329
Date d'inscription : 15/01/2009
Localisation : Dans le cosaqueland du bandolou

MessageSujet: Re: SUISSE ET ZOULOUS.....   Dim 10 Oct - 12:34

Pas trés discret dans le zoulouland.... même si on retrouve le rouge des britanniques.... cherry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SUISSE ET ZOULOUS.....   

Revenir en haut Aller en bas
 
SUISSE ET ZOULOUS.....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ma CHERRY TURBO de 1985 version SUISSE
» [29 aout 2010] - VTT SUISSE NORMANDE- PONT-D'OUILLY (14)
» Coupe Suisse 2010 - 2011
» Pas facile depuis la suisse HELP!!! Enduro family la Saulce
» Photos Tour de Suisse 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cosaques du Bandolou :: La vie du club :: Discussions historiques-
Sauter vers: