Les Cosaques du Bandolou

Forum relatant la vie et les péripéties des cosaques du Bandolou
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Samedi 14 novembre 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pzkarl
Starchines Ataman
avatar

Messages : 1329
Date d'inscription : 15/01/2009
Localisation : Dans le cosaqueland du bandolou

MessageSujet: Samedi 14 novembre 2014   Dim 16 Nov - 2:08

Ce fut du russe 1812 contre du français même période , évidemment (et "historiquement") sur la règle "Volley and Bayonet"  (VAB pour les initiés) ... avec figurines 6mm  les socles étant réduits d'un tiers par rapport à leur dimension de base, mais les distances de la règle (déplacements, tirs, etc...) étant conservées.
2 divisions d'infanterie, une division de cavalerie de chaque coté.
Le russe a une légère supériorité en artillerie (lourde essentiellement pour l'infanterie. Le français a une meilleure cavalerie... Différence de budget de 10 points  (1565 pour les tsaristes, 1555 pour les français)

Et c'est parti....

1) Position de départ: russes à gauche, français à droite.... Les traits blancs (ficelle à rôti...!!) indiquent les limites de déploiement des belligérants... Vous noterez la touche intello du commandement ouralien, laissant négligemment traîner ses bésicles sur la table au milieu de dés de couleurs variées....





2) Position à la fin du 1° tour de jeu . Dans cette règle (qualifiée par certains esprits tatillons de règle "gaélique"... ) le jeu est alterné, avec certaines séquences communes.... Ici le joueur français ayant gagné l'initiative a donc joué le premier....Ses troupes sont sur le second plan... et le joueur russe a ensuite déplacé ses troupes (en premier plan) n'hésitant pas à avancer profondément sur le terrain... Osons, osons....



3) La c'est plus "flashant"... Vue prise également du coté russe



4) Une petite vue sur la cavalerie française... et son artillerie à cheval



5) Les fantassins russes alignés... droits dans leurs bottes



6) Face à leurs homologues français, sur la colline...



... ou dans la plaine



7)... morne plaine semble penser notre GC russe... avant que ne débutent "les grandes manœuvres"  (le floutage traduit l'esprit embrumé par quelques vapeurs de coca vodka...)



Cool 8 Et le bal commença...
A gauche les français dont vous noterez que les brigades sur la colline ont commencé un mouvement tendant à déborder sur leur aile gauche l'infanterie russe au centre.... Pour leur part les russes ont occupé avec une brigade de "jagers" le bois situé au centre de la photo.... Les cavaleries placées sur les ailes s'observent... pas pour longtemps



9) Vue du coté français



10) Sur l'aile droite russe, une brigade de cavalerie légère chargeât de manière un peu aventureuse la cavalerie française... A 1 contre 2 le résultat ne se fit pas attendre et les russes partirent en retraite... Etant accompagnés par leur général de division de cavalerie, le reste de la cavalerie russe (2 brigades de dragons) restait sans commandement!
Sur le centre (voir photo ci aprés) les français depuis la colline attaquaient l'aile gauche russe, et au centre , par une manœuvre osée, venait placer leur infanterie sur les flancs des infanteries russes de l'aile droite..  Ces dernières faisaient face à la menace mais s'exposaient ainsi , sur leur arrière à la cavalerie de l'aile gauche française....




11) Conscient du danger, mais un peu tard, le commandant de l'aile de cavalerie russe (les dragons) rejoignait ses troupes pour essayer de contrer la menace de cavalerie sur l'infanterie russe....



12) La fin....
L'infanterie russe placée au centre était chargée sur son arrière par la cavalerie française... La première brigade russe partait en déroute , semant le désordre dans les troupes russes qu'elle traversait, et, par un effet domino l’ensemble du centre russe partait en déroute...

Quant à l'aile d'infanterie russe sur la gauche, le sort des combats ne lui était gère favorable: chargée de front mais aussi sur le flanc droit, une telle situation ne pouvait que conduire à retraite voire déroute....



La route de Moscou s'ouvrait aux français.... lol!

A noter toutefois que la division de l'aile droite d'infanterie française avait atteint son seuil de fatigue, ne pouvant plus mener de combat offensif.  Quant aux russes les deux divisions d’infanterie étaient de fait détruites (déroute de la plupart des brigades )... seule la cavalerie restait relativement en position de pouvoir encore combattre (2 brigades intactes sur 3 (celle de cavalerie légère étant hors portée de commandement et en désordre).

Flash final sur les deux GC: le français  essayant de s initier aux mystères de son smartphone... et le russe dans une semi somnolence vodka coca réfléchissant sans doute à une tactique non hexagonale permettant de mesurer sans trop de fatigue les espaces séparant carrés et rectangles de carton surmontés de figurines de plomb .... quadrature du cercle impossible....Graal éternel d'un "prez"...




Sleep

elephant

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Samedi 14 novembre 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réglement et engagement de la 5ème Ronde du Coq Vierge 15/16 Novembre 2014
» Trail - Parcours du Combattant 14-18 - 9 novembre 2014
» 15ème hivernale des Cîmes 01&02 Novembre 2014
» [CEV] Portimao, 2 novembre 2014
» Smackdown du 9 novembre 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cosaques du Bandolou :: Manifestations à venir :: Récits des manifestations-
Sauter vers: