Les Cosaques du Bandolou

Forum relatant la vie et les péripéties des cosaques du Bandolou
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Bataille de Fulda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cedric mas
Serdiouk : Kazak mercenaire engagé par l’Hetmanat


Messages : 176
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 44
Localisation : Planète Mars...

MessageSujet: La Bataille de Fulda   Lun 14 Avr - 12:25

Souvenez-vous, le scénar "historico-rigolo" chez moi avec de l'autrichien et du Brunswickois contre des saxons et du français...

Je vais mettre les détails dès que je les récupère.

CM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afrikakorps.org
Theodoros
Starchy Kazak : Sous Hetman Kazak en pologne
avatar

Messages : 573
Date d'inscription : 13/04/2008
Localisation : Aix en Provence

MessageSujet: Re: La Bataille de Fulda   Lun 14 Avr - 13:49

C'était excellent, et c'est terrible d'échouer à 300m de l'Auberge !
Une bonne pinte aprés une bonne peignée !

_________________
"En guerre comme en amour, pour en finir, il faut se voir de prés."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cedric mas
Serdiouk : Kazak mercenaire engagé par l’Hetmanat


Messages : 176
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 44
Localisation : Planète Mars...

MessageSujet: Re: La Bataille de Fulda   Lun 14 Avr - 14:32

Le background du scénario :


Scénario Bataille de Fulda 1809
« What If »




Le 10 avril, l’armée principale autrichienne emmenée par l’Archiduc Charles ne personne envahit la Bavière par un mouvement concentrique de ses différents corps.

Après quelques difficultés liées à la surprise et aux mauvaises décisions de Berthier, Napoléon survint en personne pour reprendre en main son Armée d’Allemagne, et bousculer les forces autrichiennes prises en flagrant délit de mouvement, par une campagne de 5 jours fulgurantes terminée par une éclatante victoire les 21 et 22 avril à Eckmuhl.

Lancé à la poursuite de l’armée de Charles en pleine retraite, Napoléon tente d’emporter en force Ratisbonne dès le 23 avril 1809. C’est alors que par un extraordinaire coup du sort, une balle perdue tirée depuis les remparts à demi en ruine, par un défenseur, frappe en plein l’Empereur des français, qui est tué sur le coup.

La situation est dès lors totalement renversée, puisque l’Armée d’Allemagne, dont le moral était fragile commence immédiatement à se débander et à se replier malgré les efforts des Maréchaux présents, le Maréchal Davout étant même grièvement blessé alors qu’il tentait de barrer la route à des fuyards.

La retraite n’est terminée qu’entre Ulm et Ingolstadt à la fin du mois d’Avril, tandis que l’Archiduc Charles, saisissant l’occasion retourne ses forces et se relance à l’assaut de la Bavière. Munich prise, le Roi de Bavière décide bientôt d’abandonner l’alliance française pour chercher l’indulgence auprès de l’Empereur d’Autriche.

Malgré la perte du soutien des forces bavaroises, magistralement emmenée par Lannes, secondé par Berthier, les français parviennent à se maintenir à Ulm et à protéger et reconstituer leurs forces, tout en bloquant la molle progression des autrichiens vers la France.

De fait, la situation internationale est totalement bouleversée. Les plus rapides à en profiter sont Bernadotte qui quitte dès l’annonce de la nouvelle de la mort de l’Empereur l’armée saxonne pour courir à Paris proclamer la Régence et prendre le pouvoir le 29 avril, avec la complicité passive de l’Impératrice, désormais détenue à la Conciergerie, et des différents dignitaires achetés, dont Cambacérès. Avec sa franchise et sa droiture habituelle, Fouché se rallie à cette Régence autoproclamée par Bernadotte, tout en renseignant les Maréchaux restés en Allemagne sur la situation.

Soult et Gouvion évacuent immédiatement le Portugal et l’Espagne désormais intenables, tandis que les britanniques profitent de la situation pour se saisir du Hanovre. Désormais, la défaite française étant acquise pour les coalisés, ceux-ci abandonnent les forces françaises pour tenter de se saisir des dépouilles de l’Empire décapité. L’Autriche réoriente ainsi ses forces vers le Nord de l’Allemagne, afin de bloquer l’expansion de l’influence prussienne, qui avance ses troupes sans déclaration de guerre en Saxe. De même, les britanniques transportent par voie de mer dès le début mai, les forces brunswickoises sur Hambourg afin que celles-ci s’avancent vers le cœur de l’Allemagne afin d’empêcher qu’une nouvelle puissance continentale prenne un ascendant irrésistible. Il s’agit de maintenir un fragile équilibre entre l’Autriche et la Prusse, qui avancent chacune leurs forces vers les Pays-Bas.

Dans ce contexte, les Maréchaux signent le 15 mai 1809 le célèbre « Pacte des Maréchaux » dans lequel ils s’accordent à mettre en commun leurs forces et leur compétence militaire pour chasser l’usurpateur honni qui détient le pouvoir à Paris, tout en garantissant l’intégrité territoriale de l’Empire. Vaste programme !

L’Empire est ainsi séparé en zones immenses, chacune de la responsabilité d’un Maréchal. Les mouvements de leurs forces impériales étant admirablement coordonnées par Berthier, resté auprès de Davout à Ulm. Masséna doit reconquérir le Nord de l’Allemagne, et empêchant toute invasion des territoires français (qui rappelons-le couvrent alors tout le Benelux). Soult, revenu d’Espagne doit s’avancer sur Paris tandis que Lannes à la tête de la Garde doit faire de même depuis la forêt noire. Enfin, Lefebvre doit défendre les derniers Etats loyaux de la défunte Confédération du Rhin, tout en châtiant la Bavière de sa trahison.

Ce Pacte est pourtant fragile car chacun des Maréchaux poursuit secrètement un objectif distinct : si Lannes, Berthier et Davout verrait un des Frères du défunt Empereur monter sur le Trône, chacun travaille en fait sans le savoir pour un frère différent, Lucien lui-même étant revenu en Europe ! Lefebvre et Masséna souhaitent quant à eux le rétablissement de la République.

Tardivement rallié à ce Pacte (dans le secret espoir d’en profiter), le Roi de Westphalie met à la disposition de Masséna ses forces, tandis que celui-ci remonte afin de sauver ce qui peut l’être des unités françaises et alliées qui se replient face à la menace conjointe des brunswickois venant du Hanovre, des prussiens venant de Saxe et des autrichiens de Bellegarde venant de Bohème.

C’est dans ce contexte que le point de ralliement des forces Impériales pressées par ces puissances se retrouvent à Fulda afin de rallier Francfort. Mais l’ennemi est pressant et parvient à surprendre vers 15 heures les unités passablement épuisées en flagrant délit de traversée de la Fulda. Il faut combattre jsuqu’à la nuit pour espérer sauver ce qui peut l’être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afrikakorps.org
cedric mas
Serdiouk : Kazak mercenaire engagé par l’Hetmanat


Messages : 176
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 44
Localisation : Planète Mars...

MessageSujet: Re: La Bataille de Fulda   Lun 14 Avr - 14:33

Liste joueur français 1


Armée Royale saxonne : général Zerschwitz

- 1 batterie : 8 pièces de 12

Brigade Hartitzsch : 5 bataillons

Leibgrenadier regiment :
- 1 bataillone 80
- 2 bataillone 80

- Grenadiere bat. von Bose 80

- Grenadiere bat. von Hake 80

- Grenadiere bat. von Radeloff 80


Brigade Boxberg : 4 bataillons

Prinz Anton regiment :
- 1 bataillone schutzen 160
- 2 bataillone schutzen 160

Prinz Friedrich regiment :
- 1 bataillone schutzen 160
- 1 bataillone schutzen 160

Brigade Gency : .. bataillons

- 1er bat. 5° Léger 240
- 2ème bat. 5° Léger 240
-

Brigade Veaux : .. bataillons

- 1er bat. 19° Ligne 240
- 2ème bat. 19° Ligne 240
-

Règles spéciales :
- le moral des français est affecté d’un malus de – 1 (sauf pour les tests comme chargeant)
- le moral des saxons est affecté d’un malus de – 1 pour les tests comme chargeant.
- Toute retraite d’une unité saxonne se transforme automatiquement en déroute le tour suivant.
- au départ des bagages, l’artillerie ne disposera plus que d’un feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afrikakorps.org
cedric mas
Serdiouk : Kazak mercenaire engagé par l’Hetmanat


Messages : 176
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 44
Localisation : Planète Mars...

MessageSujet: Re: La Bataille de Fulda   Lun 14 Avr - 14:33

liste joueur français 2

Corps de Masséna

- 1 batterie : 9 pièces de 12

Division Legrand

Brigade Ledru : 6 bataillons

- 1er bat. 26° Léger 240
- 2ème bat. 26° Léger 240
- 3ème bat. 26° Léger 240

- 1er bat. 18° Ligne 240
- 2ème bat. 18° Ligne 240
- 3ème bat. 18° Ligne 240

Brigade von Harrant : 4 bataillons

- Leibregiment Grossherzog 240
- 2ème régiment Erbgrossherzog 240
- 3ème régiment Graf Hochber 240
- Jägerbataillone von Lingg 240


Division Lassalle

- 4 pièces de 6 à cheval

Brigade Piré :

- 8ème Hussard 160
- 16ème Chasseurs 160

Brigade Colbert :

- 9ème Hussard 160
- dragons Badois 160


Division Westphalienne :

- 1er bat. 3ème régt d’infanterie 160
- 2ème bat. 3ème régt d’infanterie 160
- 1er bat. 5ème régt d’infanterie 160
- 2ème bat. 5ème régt d’infanterie 160
- 1er bat. 6ème régt d’infanterie (prov) 160
- 2ème bat. 6ème régt d’infanterie (prov) 160
- 1 batterie de 2 pièces de 6 à pied.



Détaché : 5ème Hussard 160



Règles spéciales :
- le moral des français est affecté d’un malus de – 1 (sauf pour les tests comme chargeant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afrikakorps.org
cedric mas
Serdiouk : Kazak mercenaire engagé par l’Hetmanat


Messages : 176
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 44
Localisation : Planète Mars...

MessageSujet: Re: La Bataille de Fulda   Lun 14 Avr - 14:34

liste joueur autrichien 1


Corps de Bellegarde

- 1 batterie : 12 pièces de 3 à pied.

Division Ulm

- 1er bat. IR 11 Erzerzog Rainer 360
- 2ème bat. IR 11 Erzerzog Rainer 360
- 3ème bat. 11 Erzerzog Rainer 360

- 1er bat. IR 47 Vogelsgang 360
- 2ème bat. IR 47 Vogelsgang 360

- Landwher de Prague 240
- Landwehr de Brunn 240
- Landwehr de Hradisch* 240
- Landwehr de Plzen 240
- Landwehr de Karlov 240
- Landwehr de Teplice 240

Brigade Cavalerie

- regiment Cav 1 160
- regiment Cav 2 160
- 6 pièces de 6 à cheval




Règles spéciales :
- le moral des autrichiens (uniquement) est affecté d’un bonus de + 1 pour les tests moraux comme chargeant.
- Seule la Landwehr de Hradisch est autrichienne, les autres sont tchèques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afrikakorps.org
cedric mas
Serdiouk : Kazak mercenaire engagé par l’Hetmanat


Messages : 176
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 44
Localisation : Planète Mars...

MessageSujet: Re: La Bataille de Fulda   Lun 14 Avr - 14:35

liste joueur autrichien 2

Scénario Bataille de Fulda 1809
Joueur autrichien 2



Division Nostitz

- 1er bat. IR 35 Argenteau 360

- 2ème bat. IR IR 35 Argenteau 360

- 3ème bat. IR 35 Argenteau 360

- 1er bat. IR 42 Erbach 360

- 2ème bat. IR 42 Erbach 360


Division Vogelsgang

- 2ème bat. IR 17 Reuss-Plauen 360

- 1er bat. IR 36 Kollowrath 300

- 1er bat. Jäger-regiment 2 240

- 2ème bat. Jäger-regiment 2 240







Règles spéciales :
- le moral des autrichiens est affecté d’un bonus de + 1 pour les tests moraux comme chargeant.
- Pour des raisons politiques, aucune unité saxonne ne peut être attaquée (information à transmettre à l’autre joueur autrichien).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afrikakorps.org
cedric mas
Serdiouk : Kazak mercenaire engagé par l’Hetmanat


Messages : 176
Date d'inscription : 14/04/2008
Age : 44
Localisation : Planète Mars...

MessageSujet: Re: La Bataille de Fulda   Lun 14 Avr - 14:36

Reste le joueur Brunswickois (je n'ai plus sa liste d'ramée désolé).*

Ce fut une boucherie, les troupes de Masséna ne résistant pas face à la poussée des autrichiens, mais le sacrifice permettantd e sauver les convois (qui devaient traverser la table).

CM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.afrikakorps.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Bataille de Fulda   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Bataille de Fulda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [warmaster] rapport de bataille khemri/ chaos / hauts elfes
» Champ de Bataille
» Avions de la Bataille d'Angleterre
» la bataille de saint hilaire
» [Apo]Bataille de Krystul IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cosaques du Bandolou :: Manifestations à venir :: Récits des manifestations-
Sauter vers: